Concours 2018 d’inspecteur du permis de conduire : pourquoi pas vous ?

Et si vous deveniez inspecteur du permis de conduire ?

Les inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière participent aux activités relatives au permis de conduire, à la sécurité et à l’éducation routières. Ils ont qualité pour faire passer les épreuves du permis de conduire et délivrer l’avis prévu par l’article R. 221-3 du code de la route.

Inscriptions : à partir du 2 octobre 2018
Fin des inscriptions : 31 octobre 2018

Conditions d’accès

  • Etre âgé de 45 ans au plus.
  • Limite annulée pour les handicapés, célibataires avec un enfant à charge, mères de 3 enfants et plus, femmes séparées par décision de justice, femmes divorcés non remariées, veuves non remariées, les sportifs de haut niveau inscrits sur la liste publiée par le ministère des sports
  • Limite reculée d’une année par enfant à charge ou par enfant élevé pendant au moins 9 ans avant les 16 ans, de la durée de l’engagement militaire, de la durée de votre inscription sur les listes de sportifs de haut niveau.
  • Etre diplômé d’un des diplômes suivants : BAC, Certificat d’étude, BAFM, BEPECASER ou tout autre diplôme de niveau IV, diplôme européen
  • La condition de diplôme peut être annulée si vous êtes mères de 3 enfants que vous avez élevée ou que vous êtes inscrit sur la liste des sportifs de haut niveau l’année du concours.
  • Avoir son permis de conduire depuis plus de 3 ans et en cours de validité.
  • Ne pas avoir eu son permis suspendu, annulé, restreint.

Envie d’en savoir plus ?

Vous manquez de temps ?
Un Conseiller Concours Outremer peut vous contacter rapidement. Laissez vos coordonnées ci-après:

 

Plus d’informations :

Les épreuves d’admissibilités écrites (pour ne pas être éliminé vous devrez avoir plus de 8/20).

Epreuve 1 : Rédaction d’une note de synthèse (3h, coefficient 2)
Rédaction d’une note de synthèse à partir d’un dossier relatif à un sujet d’ordre général permettant de vérifier l’aptitude à la compréhension des textes ainsi que les capacités de synthèse et de rédaction.

Epreuve 2 : QCM (1h30 – coefficient 1)
Les questions portent sur le droit administratif, le droit pénal en relation avec le code de la route et la sécurité routière.

Les épreuves orales d’admission (pour ne pas être éliminé vous devrez avoir plus de 6/20. Vous pouvez être admis que si vous avez la moyenne).

Epreuve 3 : Conduite sur véhicule léger (40mn – coefficient 2)
Exercice de conduite sur véhicule léger pour vérifier votre capacité à respecter le code de la route, votre comportement et vos relations avec les usages de la route.

Epreuve 4 : Question sur le code de la route (15mn – coefficient 1)
Questions sur le code de la route, juste après l’épreuve de conduite.

Epreuve 5 : Conversation avec le jury (30mn – coefficient 3)

  • Exposé au jury sur votre parcours, votre motivation.
  • Interrogation du jury sur votre intérêt sur la sécurité routière.
  • Mise en situation à partir de cas concret pour mesurer votre capacité d’analyse d’une situation difficile et de votre réaction.

Intégrer la fonction publique à 20, 30, 40 ans… Avec ou sans le Bac !

L’âge minimum pour accéder à la Fonction Publique territoriale est fixé à 16 ans (avec autorisation parentale), et à 18 ans pour les concours de la filière sécurité. Pour la Fonction Publique d’état et hospitalière, l’âge minimum est généralement de 18 ans.

L’absence de limite maximale d’âge pour l’accès à l’ensemble des concours de la fonction publique est aujourd’hui la règle. Cependant, il existe des exceptions dans certains cas :

pour le recrutement des fonctionnaires dans les emplois classés en catégorie active (age de départ à la retraite avancé comme les policiers, les pompiers…)
Des reports et des suppressions de limites d’âge sont prévus dans certains cas, notamment au titre des services militaires, pour charges de famille, pour les candidats reconnus travailleurs handicapés.

Maintenant, pour en savoir plus sur les concours disponibles selon votre niveau scolaire, n’hésitez pas à nous contacter :

Concours d’auxiliaire de puériculture en Martinique – sans condition de diplôme

C’est le moment d’anticiper l’arrivée des épreuves en vous préparant au concours d’auxiliaire de puériculture !

De la maternité à la garderie, l’auxiliaire de puériculture s’occupe des moins de 3 ans. Profession en Martinique en majeure partie occupée par des femmes, les responsabilités de l’auxiliaire de puériculture sont importantes : il faut aider les enfants à progresser en plus de les aimer.

L’auxiliaire de puériculture travaille sous la responsabilité d’un pédiatre (à l’hôpital, notamment) ou d’un puériculteur.

Conditions d’admission :

  • Le candidat doit être âgé de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation sans limite d’âge supérieur.
  • Sans condition de diplôme

Les épreuves de sélection :

1/ Épreuve écrite d’admissibilité (aucune condition de diplôme requise) qui se décompose ainsi :

  • une épreuve de culture générale, en lien avec le domaine sanitaire et social
  • un test ayant pour objet d’évaluer l’attention, le raisonnement logique et l’organisation du candidat.

Attention : certaines conditions permettent d’être dispensé de l’épreuve écrite de culture générale.

2/ Épreuve orale d’admission

L’épreuve orale d’admission se divise en deux parties : un entretien (de vingt minutes maximum) avec deux membres du jury sur un thème relevant du domaine sanitaire et social et une partie réponse à des questions.

Une note inférieure à 10 sur 20 à cette épreuve est éliminatoire.

Inscription au concours (dates indicatives, données sous réserve de validation)

  • Retrait et dépôt des dossiers : période de septembre 2018 à mars 2019

Alors, pour mettre toutes les chances de votre côté informez-vous sur notre accompagnement pédagogique personnalisé en Martinique :

Vous préférez être recontacté(e) ? remplissez le formulaire suivant svp :  

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Ouverture du concours de surveillant pénitentiaire 2018 – sans le bac

Les inscriptions sont lancées ! Ce concours de catégorie C, filière Sécurité – Justice de la fonction publique territoriale est ouvert, dépêchez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

Fin des inscriptions : 17 octobre 2018

Pour optimiser vos chances de réussir le concours de surveillant pénitentiaire, Concours Outremer vous propose une préparation sur mesure pour les épreuves écrites et orales.

Envie d’en savoir plus ?

 

Vous manquez de temps ? Un Conseiller Concours Outremer vous contacte rapidement :

CRPE 2018-2019 : pour enseigner de la maternelle à l’élémentaire

Vous souhaitez devenir enseignant(e) dans une école élémentaire ou primaire ? Pour cela vous devez réussir le CRPE (Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles).

Il est encore temps de vous vous préparer :

Retrait des dossiers du 11 septembre au 11 octobre 2018
Épreuves d’admissibilité : 8 et 9 avril 2019

Ce concours est très sélectif, mettez toutes les chances de votre côté en contactant l’Agence Concours Outremer de votre département pour en savoir plus :

Vous souhaitez être rappelé par un Conseiller pédagogique ? On vous contacte rapidement :

Concours de contrôleur des douanes 2018 – catégorie B

Vous souhaitez devenir contrôleur des douanes ? Préparez-vous, les inscriptions sont lancées pour les branches « opérations commerciales » et « surveillance ».

Le douanier appartient à l’administration fiscale, il représente l’état dans les aéroports, aux frontières, dans les ports…

Quand il est rattaché à la branche “contrôle des opérations commerciales et d’administration générale”, il vérifie que toutes les taxes douanières ont bien été réglées. Pour cela, il peut mener des enquêtes auprès des entreprises.

Dans la branche “surveillance”, il travaille en uniforme et porte une arme. Il est chargé de débusquer, sur le terrain, les contrefaçons et les contrebandes.

En réussissant le concours, vous êtes recruté par le Ministère des finances en tant que stagiaire et vous serez rémunéré pendant votre formation !

Le niveau d’études demandé pour ce concours est le bac avec des perspectives d’évolution nombreuses aussi bien en terme de grade que de rémunération (salaire moyen de 2000 à 2500 €).

Pour réussir, une bonne préparation aux épreuves écrites et orales ainsi qu’un encadrement professionnel sont nécessaires :

Vous n’avez pas le temps de nous appeler ? Laissez vos coordonnées ci-après :

Devenir inspecteur des douanes – concours 2018

Il est grand temps de vous préparer si vous souhaitez intégrer la fonction publique : les inscriptions au concours d’inspecteur des douanes (concours de catégorie A) s’ouvrent pour la rentrée 2018.

Vous avez un Bac +3 ? Un choix considérable de métiers s’offre à vous :

Vous pouvez être :

  • rédacteur
  • inspecteur
  • formateur
  • conseiller aux entreprises
  • agent d’encadrement
  • auditeur
  • enquêteur
  • chef de la surveillance douanière
  • officier de douane judiciaire

Informatique

Si vous êtes titulaire d’un diplôme de niveau BAC+3 en informatique, la douane vous offre la possibilité de valoriser vos compétences informatiques dans de multiples domaines :

  • maîtrise d’oeuvre
  • pilotage des systèmes d’information
  • production/exploitation

Vous percevrez, en chiffres bruts annuels (base 2016), dès l’affectation en sortie d’école, 33 100 € (inspecteur des douanes) ou 37 700 € (inspecteur informaticien).

Concours Outremer vous accompagne vers la réussite de votre concours, n’hésitez pas à nous contacter :

La douane recrute : plus qu’un métier, une vocation.

Vous souhaitez accéder à un emploi dans la fonction publique ? Avez-vous pensé au concours de contrôleur des douanes  ?

Le niveau d’études demandé pour ce concours est le bac avec des perspectives d’évolution nombreuses aussi bien en terme de grade que de rémunération (salaire moyen de 2000 à 2500 €). Vous pourrez  travailler dans la branche opérations commerciales ou la branche surveillance.

Attention, ce concours nécessite de bien vous préparer à l’avance afin de maximiser vos chances de réussite.

Ouverture des inscriptions : 4 septembre 2018
Clôture des inscriptions : 5 octobre 2018

En réussissant le concours, vous êtes recruté par le Ministère des finances en tant que stagiaire et vous serez rémunéré pendant votre formation !

Pour réussir, choisissez une bonne préparation aux épreuves écrites et orales :

Vous n’avez pas le temps de nous appeler ?
Laissez-nous vous guider : un Conseiller Concours Outremer vous contacte rapidement :

Devenez adjoint administratif de chancellerie sans le bac !

Le concours d’adjoint administratif de chancellerie est bientôt ouvert, il n’y aura pas de place pour tout le monde ! Pour ce concours de catégorie C, vous devrez obtenir les meilleurs résultats pour réussir.

Concours Outremer est le n°1 des préparations au concours en outremer, des milliers d’étudiants ont réussi grâce à nos méthodes et notre expérience.

Réservez votre place et appelez-nous :

Un adjoint administratif de chancellerie est généralement affecté dans un consulat ou une ambassade où vous serez en charge de tâches administratives, budgétaires et comptables pour la communauté française à l’étranger.

Ouverture des inscriptions au concours d’inspecteur du permis de conduire.

Les inscriptions au concours d’inspecteur du permis de conduire sont bientôt lancées, c’est une opportunité unique de devenir inspecteur du permis de conduire.

Cette fonction attire beaucoup de candidats pour peu de places à l’issue du concours ! Pour réussir, il faut donc obtenir les meilleurs résultats aux épreuves écrites et orales d’admission.

Epreuves écrites : 19 février 2019
Epreuves orales : du 6 au 16 mai 2019

Pour tout savoir sur le concours d’inspecteur du permis de conduire, appelez-nous au :

Vous pouvez également nous contacter à l’aide du formulaire suivant :

Les compétences requises pour devenir inspecteur du permis de conduire sont :

  • Un œil expert sur la sécurité

Vous prenez des décisions importantes tels que la délivrance du permis de conduire, vous devrez donc être garant des compétences d’un conducteur.

  • Pédagogie

Vous devrez connaître les règles de conduite et de sécurité routière sur le bout des doigts. Votre impartialité et votre sens de l’observation vous permettront de déceler les lacunes des candidats examinés.

  • Maitrise de soi en toute situation

L’inspecteur du permis de conduire doit décider de l’obtention ou non du permis de conduire et il faut donc être capable de garder son sang-froid en toute circonstance face à des candidats pas toujours satisfait de la décision finale.