Professeur des écoles – CRPE


 
Concours de catégorie A, filière Enseignement – Jeunesse, fonction publique d’état

Pour optimiser vos chances de réussir le concours de professeur des écoles, Concours Outremer vous propose une préparation sur mesure pour les épreuves écrites (composition, rédaction, etc) et orales.

DÉCOUVRIR LE MÉTIER DE PROFESSEUR DES ECOLES - CRPE

Le professeur des écoles est plus connu sous le nom d’instituteur, il intervient auprès des enfants de 2 à 11 ans, de la 1ère année de maternelle à la dernière année du primaire (CM2).
Il dispense un enseignement de base polyvalent et généraliste : français, mathématiques, histoire et géographie, sciences expérimentales, langue vivante, musique, arts plastiques, activités manuelles et éducation sportive.
Les professeurs des écoles disposent d’une grande autonomie pour organiser leur classe.
Les qualités requises : aimer les enfants, vouloir transmettre un savoir, être disponible, posséder une grande capacité d’attention et une bonne résistance physique et psychologique.
Devenir professeur des écoles, c’est avant tout, être un pédagogue qui a l’art de l’enseignement, maîtrisant à la fois le fond (ensemble des connaissances nécessaires aux élèves de l’école primaire) et la forme (façon dont ces connaissances sont transmises), c’est-à-dire approches didactiques et démarches pédagogiques.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT

L’article L.141-5 du code de l’éducation précise que « dans les établissements du premier degré publics, l’enseignement est exclusivement confié à un personnel laïque ».

• Être français, ressortissant de la communauté européenne, ou naturalisée à la date du concours, citoyen andorran, ou sujet monégasque, avant la première épreuve écrite.
• Jouir de ses droits civiques et avoir un casier judiciaire vierge.
• Être en position régulière au regard du code du service national.
• Être physiquement apte à exercer le métier de professeur des écoles.

Condition de titre ou de diplôme :

  • être inscrit en première année d’études (M1) en vue de l’obtention d’un master ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l’éducation,
  • ou justifier des conditions pour s’inscrire en dernière année d’études en vue de l’obtention d’un master ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l’éducation,
  • ou être inscrit en dernière année d’études en vue de l’obtention d’un master ou d’un titre ou diplôme jugé équivalent par le ministre chargé de l’éducation,
  • ou justifier d’un master (M2) ou d’un titre ou diplôme reconnu équivalent par le ministre chargé de l’éducation (titre ou diplôme classé au niveau I du répertoire national des certifications professionnelles ou sanctionnant un cycle d’études post secondaires d’au moins cinq années).

Il est reconnu justifier de la condition de titre ou de diplôme s’il a ou a eu la qualité :

  • de fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou d’éducation,
  • ou de maître contractuel des établissements d’enseignement privés sous contrat admis définitivement à une échelle de rémunération.

Les mères ou pères d’au moins trois enfants et les sportifs de haut niveau sont dispensés de diplômes.

LES ÉPREUVES

Les épreuves écrites d’admissibilité 
• Épreuve de français et histoire géographie et instruction civique et morale destinée à évaluer la maîtrise des savoirs disciplinaires nécessaires à l’enseignement dans ces domaines.
La connaissance et la maîtrise de la langue française en particulier la grammaire, l’orthographe et le vocabulaire sont particulièrement importantes ainsi que la capacité à comprendre et exploiter des textes ou des documents pour en faire une analyse, une synthèse ou un commentaire rédigé avec clarté et précision. (Cette épreuve doit mettre en évidence la polyvalence du candidat).
• Une épreuve écrite de mathématiques, de sciences expérimentales et de technologie.
Les capacités à raisonner logiquement dans les domaines numérique et géométrique, à communiquer dans un langage précis et rigoureux ainsi que la connaissance des bases scientifiques et technologiques sont nécessaires.

Les épreuves orales d’admission

• Préparation d’une séquence d’enseignement suivie d’un entretien avec le jury dans le domaine des mathématiques.
• Interrogation au choix du candidat sur les arts visuels, la musique ou l’éducation physique et sportive.

Ces épreuves ont pour but d’évaluer les connaissances, les compétences et l’aptitude du candidat à concevoir et organiser des séquences d’enseignement.
Le candidat devra expliquer et justifier ses choix didactiques et pédagogiques.

APRÈS LE CONCOURS 

Avant la titularisation, les lauréats suivent un stage d’un an dans une école et bénéficient d’un accompagnement et de périodes de formation.

Fiche d'inscription et de sélection

  • Votre niveau d'études détermine la catégorie de concours pour laquelle vous pouvez concourir.