Conservateur du patrimoine


 
Concours de catégorie A, filière patrimoine – culture, fonction publique territoriale – Ville de Paris

Pour réussir le concours de conservateur du patrimoine, Concours Outremer vous propose une préparation sur mesure pour les épreuves écrites et orales.

DÉCOUVRIR LE MÉTIER DE CONSERVATEUR DU PATRIMOINE

Le conservateur du patrimoine étudie, classe, conserve, entretient, met en valeur et fait connaître le patrimoine. Il exerce des fonctions scientifiques et également administratives dans les services et établissements relevant des ministères chargés de la Culture, des Affaires étrangères et de la Défense, de la ville de Paris et des collectivités territoriales. Les conservateurs du patrimoine sont fonctionnaires de l’État, de la ville de Paris ou des collectivités territoriales.

La formation organisée par l’Institut national du patrimoine a pour mission de favoriser le partage, par les conservateurs stagiaires de toutes les spécialités, d’une culture commune et également de les préparer aux spécificités propres à chaque métier.

Le concours de conservateur offre plusieurs spécialités :

Archéologie :

Le conservateur de la spécialité ” Archéologie ” se consacre à la protection, à l’étude et à la mise en valeur du patrimoine archéologique de la France. Chercheur et praticien de terrain, il exerce aussi des responsabilités d’administration et de gestion.

Archive :

Le conservateur de la spécialité ” Archives ” assure la collecte du patrimoine archivistique français, fruit de l’activité des personnes et des services. Il inventorie, fait connaître et met à la disposition du public cet ensemble très varié de documents.

Inventaire :

Le conservateur de la spécialité ” Inventaire ” recense, étudie, fait découvrir et contribue à protéger le patrimoine des régions de France par des enquêtes de terrain dont les résultats constituent une documentation essentielle sur l’architecture et les arts en France.

Monuments historiques :

Le conservateur de la spécialité ” Monuments historiques ” exerce, à l’échelle d’une région, le contrôle de la protection, de la restauration et de la mise en valeur des monuments et objets mobiliers. Il peut aussi être chargé de la maîtrise d’œuvre de la restauration des objets mobiliers ou de missions thématiques particulières. 

Musées :

Le conservateur de la spécialité ” Musées ” est chargé de la conservation, de l’étude, de l’enrichissement, de la mise en valeur et de la diffusion des collections dont il est responsable. Il peut aussi assurer la gestion d’un établissement ou d’un service qui doit être largement ouvert au public.

Patrimoine scientifique, technique et naturel :

Le conservateur de la spécialité ” Patrimoine scientifique, technique et naturel ” exerce les missions liées à la conservation, l’étude, l’enrichissement, la mise en valeur et la diffusion des collections dont il est responsable, notamment dans les muséums d’histoire naturelle, musées de sciences ou centres de culture scientifique et technique. Il peut aussi être en charge de la gestion d’un établissement ou d’un service qui doit être largement ouvert au public.

CONDITIONS DE RECRUTEMENT

Pour l’État et la Ville de Paris:

  • Être titulaire d’un diplôme sanctionnant un second cycle d’études supérieures.

Pour la territoriale (hors spécialité archives) :

  • Bac +3.

La spécialité archives n’est quant à elle ouverte qu’aux élèves de l’École Nationale de Chartres.

Chaque candidat peut concourir dans une ou deux spécialités maximum.

LES ÉPREUVES

Les épreuves écrites d’admissibilité 

Toutes spécialités hors archives :

  • Une dissertation portant sur, au choix : l’histoire européenne, l’histoire de l’art européen, l’Archéologie préhistorique et historique européenne, l’ethnologie ou les sciences de la nature (pour la territoriale uniquement)
  • Une épreuve spécialisée d’analyse et de commentaire de plusieurs documents portant sur l’option choisie
  • Une épreuve de langue ancienne (grecque, hébreu ou latine) ou de langues vivantes (allemand, anglais, italien, arabe, chinois, japonais, russe, chinois)

Les épreuves orales d’admission

Pour toutes les spécialités archives comprises :

  • Un entretien avec le jury à partir d’un dossier proposé par le jury en fonction de l’option du candidat, puis concernant les aptitudes et motivations du postulant
  • Une épreuve orale de langue vivante étrangère (allemand, anglais, italien, arabe, chinois, japonais, russe, chinois)

Concours Outremer ne propose pas de cours de langues anciennes ou étrangères

APRÈS LE CONCOURS 

Lorsque vous passez le concours d’entrée à l’INP, vous choisissez quelle fonction publique vous aimeriez intégrer. A l’issue de la formation, si vous avez choisi l’État ou la ville de Paris, des postes vous seront proposés (par ordre de mérite). Dans la Territoriale, vous devez postuler auprès des collectivités

Les lauréats doivent suivre une formation de 18 mois avec l’INP avant d’obtenir leur diplôme de conservateur du patrimoine.

Fiche d'inscription et de sélection

  • Votre niveau d'études détermine la catégorie de concours pour laquelle vous pouvez concourir.