5 concours dans la sécurité : des métiers à responsabilité

Protéger, surveiller, intervenir : travailler dans la sécurité nécessite des qualités nécessaires pour assurer une mission indispensable à la protection des individus et des biens.

Aujourd’hui, Concours Outremer vous propose un focus sur 5 concours de la sécurité auxquels nous vous préparons :

 

Agent des douanes
Niveau demandé pour se présenter au concours :
Brevet des collèges, CAP, BEP ou bien d’un diplôme reconnu équivalent (ex. Baccalauréat 1ère partie)

Inscriptions en cours : en savoir plus

Gardien de police municipale
Niveau demandé pour se présenter au concours :
Brevet des collèges, CAP ou BEP

En savoir plus

Sapeur pompier
Niveau demandé pour se présenter au concours :
Etre titulaire au moins du brevet d’études du premier cycle, du brevet des collèges ou du diplôme national
du brevet ou de l’un des titres ou diplômes homologués au niveau V l’année du concours

En savoir plus

Gardien de la paix
Niveau demandé pour se présenter au concours :
Être titulaire du baccalauréat ou d’un diplôme équivalent ou justifier d’au moins 3 ans d’activité dans la même catégorie socioprofessionnelle
que celle de l’emploi postulé (2 ans pour les titulaires du diplôme national du brevet, d’un CAP ou d’un BEP).

Inscriptions en cours : en savoir plus

Surveillant pénitentiaire
Niveau demandé pour se présenter au concours :
Etre titulaire du Diplôme national du Brevet ou équivalent

En savoir plus

Pour en savoir plus sur nos préparations, contactez-nous :

Rapport et résumé de texte dans le cadre de votre concours

L’ÉPREUVE DU RAPPORT DANS LES CONCOURS

Le rapport est un moyen de communiquer et de mettre un thème ou un sujet en relief. Il a pour but de rendre compte de certains éléments de façon précise et demande un fort taux d’objectivité de la part du candidat au concours.

Bien entendu, le terme de rapport englobe un nombre considérable de choses, puisqu’il peut être utilisé par une collectivité allant du groupe le plus restreint aux administrations les plus diverses, en passant par des organisations professionnelles…Le Rapport permet d’établir une communication entre les individus par référence à un texte, une réglementation ou autre.
Le Rapport sert également à donner des orientations pour prendre une décision.

Le Rapport est un acte très important pour le bon fonctionnement des collectivités, car il permet à chaque service de transmettre des informations capitales et de les archiver.

L’auteur d’un rapport produit un écrit, il doit connaître les règles qui régissent celui-ci.
Par ailleurs, si le rapport doit être objectif, il engage tout de même la responsabilité de son auteur puisqu’il est distribué à tous les niveaux d’une entreprise ou d’une collectivité, etc.

Aussi, celui qui conçoit le rapport doit le faire dans le cadre de ses attributions pour le diriger de la meilleure façon possible.

BREF RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DU RÉSUMÉ DE TEXTE

Cette épreuve très courante peut se présenter en plusieurs documents, complémentaires ou contradictoires, voire dessinés, tableaux de chiffres ou de statistiques, courbes ou graphismes.
La méthode doit apprécier avant tout le contexte comme un tout, en évitant le surlignage excessif sur des informations retenues. Rigueur et clarté sont indispensables, le style doit rester neutre.
La méthode permet de veiller à rester fidèle au texte, à ne pas trahir la pensée du ou des auteurs, à restituer cette pensée en abrégé tout en restant efficace sur le message.

Deuxième point important : le décompte des mots.
Il faut se rapprocher de la consigne donnée, soit 180, 300 ou 450 mots, avec une tolérance de 10% en deçà ou en delà, soit pour 300 mots une évolution entre 270 et 330. Tout dépassement est facteur de sanction du jury ! Il faut impérativement indiquer le nombre de mots à la fin de chaque paragraphe et le total pour l’ensemble en fin du devoir.

Pour bien comprendre ce que l’on entend par « mot », voici un exemple :
« j’y vais » = 3 mots, 1 pour J, 2 pour Y, 3 pour le verbe ! Un sigle comme « Assedic », un mot composé « croque-monsieur », une date « 1789 » comptent pour 1 mot, tout comme la locution négative « ne … que ».

Troisième point, la présentation où il conviendra de la soigner pour équilibrer les parties sans reproduire un passage du texte, même entre parenthèses. Les opinions personnelles sont sanctionnées ! La présentation laissera des espaces dégagés sans ratures, sans surcharges, et en respectant l’orthographe, la ponctuation, l’accentuation, la grammaire. On évitera le style et le ton familier.

En savoir plus sur nos préparations ? Participer à une réunion d’information gratuite ? Faites la différence avec Concours Outremer :

Vous manquez de temps ? Vous souhaitez être recontacté ?

Laissez-nous vous guider. Un Conseiller Concours Outremer peut vous contacter rapidement. Indiquez vos coordonnées ci-après :

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le métier de garde (chasse, pêche, littoral…), un métier à l’air libre

Les gardes-chasse, gardes-pêche, gardes du littoral, gardes-rivière et gardes des parcs nationaux ont pour mission de protéger l’environnement, la faune et la flore par des actions de prévention, de répression et d’éducation.

Didier, garde au parc national des Pyrénées décrit son métier : « J’apprécie particulièrement mon métier, car il s’effectue essentiellement en extérieur et sur des espèces qui me passionnent (ours, grand tétras, rapaces, reptiles…). J’aime également la variabilité des horaires imposés par les cycles biologiques des animaux, même s’ils sont parfois difficiles à accommoder avec une vie de famille. »

Vous êtes sportif et incollable sur les espèces animales et végétales, vous êtes respectueux de la loi et pédagogue, ce métier est fait pour vous !

Les gardes sont comme des « policiers de la nature ». Ils surveillent, recherchent et constatent les infractions aux règlements. Ils peuvent aussi effectuer des prélèvements et procéder au recensement des espèces animales et végétales. Disponibles, ils accueillent et informent le public (promeneurs, chasseurs, pêcheurs…) sur la préservation des milieux naturels.

Avec Concours Outremer trouvez votre nouvel emploi ! Appelez-nous pour en savoir plus ou pour accéder à la liste des concours :

Vous n’avez pas le temps de nous appeler ? Laissez-nous vous guider : un Conseiller Concours Outremer vous contacte rapidement :

Etes-vous trop âgé pour les concours de la fonction publique ?

Bonne nouvelle !!!

Pour l’essentiel, les conditions d’âge ont été supprimées pour l’accès aux concours de la fonction publique depuis le 1er novembre 2005. Pourtant nous constatons que des exceptions ont été maintenues dans certains cas :

  • Pour le recrutement des fonctionnaires dans les corps, cadres d’emplois et emplois classés en catégorie active (sapeur-pompier, fonctionnaire de l’administration pénitentiaire, police nationale et gendarmerie…) ;
  • Dans le cadre de la progression de carrière des fonctionnaires, lorsqu’elle résulte des exigences professionnelles (expérience ou ancienneté) requises par les missions du corps, cadre d’emplois ou emploi ;
  • Lorsque l’accès aux corps, cadres d’emplois et emplois, est subordonné à l’accomplissement d’une période de scolarité préalable d’au moins 2 ans.

Des reports et des suppressions de limites d’âge sont prévus dans certains cas, notamment au titre des services militaires, pour chargés de famille, et pour les candidats reconnus travailleurs handicapés.

L’âge minimum d’accès à la Fonction Publique territoriale est fixé à 16 ans (avec autorisation parentale), et à 18 ans pour les cadres d’emplois de la filière sécurité. Pour la Fonction Publique d’état et l’hospitalière l’âge minimum est généralement de 18 ans.

Avec Concours Outremer trouvez votre nouvel emploi ! Appelez-nous pour en savoir plus ou pour accéder à la liste des concours :

Vous n’avez pas le temps de nous appeler ? Laissez-nous vous guider : un Conseiller Concours Outremer vous contacte rapidement :

Questions de concours

Je passe un concours, je suis admissible, comment se déroulent les oraux ?

Cela dépend du concours. Il existe deux types d’épreuves orales : la conversation avec le jury ou les questions à partir d’un texte, d’une citation, d’une photo. La conversation avec le jury se déroule en trois temps : le candidat se présente rapidement, il s’agit d’expliquer pourquoi il a choisi ce concours, ensuite les membres du jury l’interrogent sur ses connaissances techniques. Il s’agit de vérifier l’adéquation entre son profil et celui du poste.
Enfin, il y a un volet connaissance de la fonction publique. Généralement, les membres du jury ont une grille d’entretien accompagnée de questions, ils sont aussi tenus de garantir et faire respecter la durée impartie pour chaque phase de l’entretien. Il existe par ailleurs un barème à appliquer pour chacune des phases de cet entretien. Souvent, les candidats qui ont échoué avaient des carences dans leurs connaissances professionnelles.

Enseignante, je souhaite me mettre en disponibilité. Puis-je faire la demande à n’importe quel moment de l’année ?

Il existe trois types de disponibilités : d’office, de droit ou pour convenances personnelles.
Dans le premier cas, elle peut être accordée pour s’occuper d’un enfant de moins de 8 ans, d’un conjoint ou d’un ascendant suite à un accident, à une maladie grave ou souffrant d’un handicap nécessitant la présence d’une tierce personne, pour élever un enfant âgé de moins de 8 ans, pour suivre son conjoint muté, pour adopter un ou plusieurs enfants ou remplir un mandat d’élu local. Votre employeur ne peut pas vous la refuser. Aucun préavis n’est prévu, mais la décence existe aussi !
Dans le second cas, une mise en disponibilité peut-être demandée pour effectuer des études ou recherches, créer ou reprendre une entreprise ou pour convenances personnelles. Les disponibilités pour convenances personnelles sont soumises à l’autorisation du supérieur hiérarchique, et sa réponse prend en compte les nécessités du service. Si vous êtes dans ce cas, il se peut que votre administration vous demande d’attendre la fin de l’année scolaire pour prendre votre disponibilité.
Attention, l’administration peut vérifier que la disponibilité est bien utilisée pour le motif consenti. Si ce n’est pas le cas, votre disponibilité peut être révoquée, et si vous ne retournez à votre poste, vous serez considéré comme démissionnaire.

3 conseils avant de vous inscrire à un concours

1. Bien s’informer sur les modalités d’inscription.
Il convient d’avoir une bonne compréhension de l’organisation des concours ou de la formation. Il arrive que des candidats confondent la date de clôture de retrait des dossiers et celle de clôture des inscriptions ! Par ailleurs, êtes-vous bien sûr de remplir toutes les conditions d’inscription ?

2. Valider son choix avant de s’inscrire, choisir un concours, c’est choisir un métier.
Il faut prendre le temps de bien connaître (et de bien comprendre) le cadre ou le corps d’emploi, le statut particulier, les missions de l’emploi visé. Cela correspond-il vraiment à vos attentes, ou bien avez-vous une vision idéalisée de votre futur emploi, loin de la réalité ? Pouvez-vous exprimer clairement vos motivations?

3. S’informer sur le contenu des épreuves.
La connaissance du contenu du programme des épreuves est déterminante. Il faut bien savoir à quelle sauce on va être mangé pour s’y préparer efficacement ! Cela évite aussi de perdre des points bêtement. Si un candidat compose un résumé bien rédigé (et intéressant de surcroît) à la place d’une note de synthèse, la copie n’aura pas la moyenne. Rappelons que la note de synthèse; le rapport, le résumé ne demandent pas de connaissances particulières, mais appellent surtout une parfaite maîtrise’ des techniques.

Concours Outremer vous accompagne vers la réussite de votre concours, n’hésitez pas à nous appeler :

Vous manquez de temps ? Laissez-nous vos coordonnées, un conseiller pédagogique vous recontacte :

Le métier d’auxiliaire de puériculture

Vous aimez vous occuper des bébés, donner les soins courants aux nouveau-nés ou aux enfants en bas âge. Vous avez le sens du conseil et de l’accueil des jeunes mamans avec leurs bébés. Apprendre l’autonomie aux enfants ne vous fait pas peur, alors le métier d’auxiliaire de puériculture est fait pour vous !

Mais pour exercer ce métier, aimer les tout-petits n’est pas un critère suffisant. Patience, disponibilité et douceur sont requises pour travailler toute la journée avec des enfants en bas âge. De même, une bonne santé et un solide équilibre psychologique sont nécessaires pour s’investir dans ce métier.

Pour proposer et mener à bien des activités éducatives, l’esprit d’initiative, le dynamisme et l’autorité sont les bienvenus. L’imagination et les aptitudes à l’animation doivent être complétées par un grand sens des responsabilités, une rigueur et une attention de tous les instants. La vigilance de l’auxiliaire de puériculture est en effet constamment sollicitée !

Le contact avec la famille reste important au quotidien. Dans l’intérêt de l’enfant, l’auxiliaire de puériculture reste soucieuse d’entretenir une relation satisfaisante avec la famille. Sa bienveillance l’aide à jouer un rôle de soutien auprès des parents. Par ailleurs, elle participe de plus en plus à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants handicapés ou atteints de maladies chroniques.

Ce métier vous intéresse ? Contactez-nous par téléphone pour en savoir plus :  

Vous préférez être recontacté(e) ? remplissez le formulaire suivant svp :  

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

3 astuces pour vos concours

  1. Ne pas se mentir. Cette autoévaluation doit inclure une phase d’introspection : vous devez vous interroger sur ce que vous êtes prêt à investir pour réussir votre concours. Car un concours est avant tout un engagement personnel, vis-à-vis de soi-même. Ainsi, pour devez évaluer le temps et l’énergie qu’il peut ou qu’il faut consacrer à votre préparation. Êtes-vous vraiment prêt à vous engager ?
  2. Identifier les outils fiables. Le piège le plus fréquent dans lequel tombent les candidats est la surdocumentation. C’est un piège redoutable, surtout lorsqu’on ne dispose que de trois mois pour l’exploiter. Mieux vaut identifier des sources fiables d’information et s’y tenir. Les candidats doivent se servir des sites institutionnels des organisateurs de concours, et d’ouvrages des éditeurs spécialisés, en prenant le soin de choisir les livres à jour des derniers changements de programme. Le forum des candidats aux concours permet de rompre l’isolement du candidat et le partage d’expériences et d’informations avec d’autres candidats et des lauréats.
  3. Faire un rétro planning et un emploi du temps. Il est indispensable de se faire un rétro planning sur au moins 2 mois et demi et de réaliser un emploi du temps en accord avec sa chronobiologie. Il s’agit de prendre en compte vos rythmes biologiques, avec leurs différents pics et creux. Cela permet de programmer harmonieusement vos différentes séquences d’activités, comme vos activités intellectuelles ou de détente. Ainsi, vous pourrez déterminer la période de la journée pendant laquelle vous êtes le plus efficace. Certains candidats par exemple, se consacrent à la préparation aux concours de 5 à 7 h du matin, avant de partir travailler.

Un concours vous intéresse ? Contactez-nous par téléphone pour en savoir plus :  

Vous préférez être recontacté(e) ? remplissez le formulaire suivant svp :  

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le métier de policier technique et scientifique, passez du cinéma à la réalité !

Empreintes génétiques, étude de faux documents, examen de peinture, d’explosifs, d’armes… Le technicien de police scientifique et technique cherche à identifier les auteurs d’infractions et apporte une aide précieuse aux enquêteurs.
Compétent et faisant preuve d’une grande adaptabilité, ce technicien à la fois biologiste, chimiste, informaticien… apporte aux policiers, grâce à ses compétences, la preuve scientifique d’un délit. Par ailleurs, l’évolution technologique de ses outils de travail lui impose de se former en permanence et d’être capable de s’adapter.
Observateur et rigoureux, il est souvent sollicité par les policiers, les gendarmes et les magistrats à la recherche de la vérité judiciaire, il n’a donc pas droit à l’erreur. On attend de lui qu’il fasse preuve de sens de l’observation et de rigueur. Et qu’il ait le goût du travail en équipe.

Ce métier vous intéresse ? Contactez-nous par téléphone pour en savoir plus :  

Vous préférez être recontacté(e) ? remplissez le formulaire suivant svp :  

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le guide gratuit de février : « Les gestes et postures qui vous trahissent »

Tous les mois découvrez un guide gratuit à télécharger !

Pour ce mois de février 2018, découvrez notre guide sur la posture idéale à adopter pour convaincre. Lors de votre oral de concours, votre gestuelle peut parfois avoir un impact négatif sur votre interlocuteur. À niveau de compétence égale, le jury peut être influencé par votre langage corporel.

Le livret « Les gestes et postures qui vous trahissent » à partir d’exemples illustrés vous indique les positions à connotation négatives.

À l’issu de la lecture, vous détiendrez les clés de la posture idéale, à savoir une position neutre qui ne laisse passer aucune information.

Guide à télécharger gratuitement :