Contrôleur du travail


Concours de catégorie B +, filière administrative, fonction publique d’état

Pour optimiser vos chances de réussir le concours de contrôleur du travail, Concours Outremer vous propose une préparation complète sur l’ensemble des épreuves écrites.

DÉCOUVRIR LE MÉTIER DE CONTRÔLEUR DU TRAVAIL

Les contrôleurs du travail sont des fonctionnaires de l’État placés au cœur des enjeux socio-économiques de nos sociétés modernes. Acteurs essentiels du monde du travail, ils œuvrent chaque jour pour le respect du droit du travail et de la formation professionnelle dans notre pays.

Le corps des contrôleurs, régi par le décret n° 97-364 du 18 avril 1997, relève de la catégorie B de la fonction publique de l’État. Il est commun aux ministères chargés du travail, de l’agriculture et des transports. Il est géré par le ministère chargé du travail (ministère de l’Emploi et de la Solidarité).

CONDITIONS DE RECRUTEMENT
  • Posséder la nationalité française ;
  • Jouir de ses droits civiques ;
  • Justifier d’un bulletin n° 2 du casier judiciaire compatible avec l’exercice des fonctions ;
  • Se trouver en position régulière au regard du code du service national ;
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction ;
  • Être âgé de moins de 45 ans au 1er janvier de l’année du concours sous réserve des dispositions relatives au report ou suppression des limites d’âge ;
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau III (ex : BTS, DUT, DEUG) ou d’une qualification reconnue comme équivalente à ce diplôme.
LES ÉPREUVES

Les épreuves écrites d’admissibilité 

Deux épreuves écrites d’admissibilité obligatoires :

  • Composition sur un sujet d’ordre général destinée à justifier la culture du candidat et de son aptitude à la rédaction (durée 3 h, cœfficient 4) ;
  • Au choix du candidat, après communication des sujets :
    • Soit une composition portant sur un sujet juridique (droit administratif ou droit du travail portant sur les relations du travail) ;
    • Soit une ou plusieurs questions portant sur des notions générales d’économie, soit un résumé de texte (durée 3 h, cœfficient 3).

Une épreuve écrite facultative :

  • Traduction d’un texte rédigé dans l’une des langues suivantes : anglais, allemand, espagnol, italien, arabe, russe (durée 1h30, cœfficient 1).

Ce choix se trouve irréversiblement fixé au moment de l’inscription. Le non-respect de ce choix entraîne l’annulation de l’épreuve pour le candidat. La note obtenue n’entre en ligne de compte que pour l’admission et seuls les points excédant 10/20 sont comptabilisés.

 Les épreuves orales d’admission

  • Conversation avec le jury à partir d’un texte de portée générale permettant d’apprécier les qualités de réflexion et les connaissances du candidat (préparation 20mn, durée 20mn, cœfficient 3) ;
  • Au choix du candidat, celui-ci s’effectuant lors de l’inscription au concours :
    • Soit une interrogation sur l’organisation constitutionnelle de la France,
    • Soit une interrogation sur les institutions communautaires (préparation 15mn, durée 15mn, cœfficient 2).

Concours Outremer peut vous proposer une formation sur mesure

Fiche d'inscription et de sélection

  • Votre niveau d'études détermine la catégorie de concours pour laquelle vous pouvez concourir.